Actualités du Conservatoire

CONCERT ILE DE LUMIERE

MAITRE PERGOLESE – La Servante Maîtresse / Le Stabat Mater

Jeudi 06 et vendredi 07 octobre 2016 à Nouméa

 

Jean-Baptiste Pergolèse, compositeur de génie  napolitain  nait en 1710 et meurt  en 1736 à l’âge de 26 ans.

Deux chefs d’œuvres majeurs encadrent sa vie de compositeur, l’un profane, l’opéra-bouffe « La Servante Maîtresse » composé en 1722, l’autre sacré, le célèbre « Stabat Mater » composé en 1736.

 

Totalement innovateur,  Pergolèse crée le premier opéra-bouffe «La Servante Maîtresse». Ce genre nouveau ouvre la porte au Vaudeville musical et encourage les compositeurs d’opéra «seria» à mettre leur talent au service du divertissement comique.

 

En 1752, une première représentation à Paris à la foire Saint Germain provoque la fameuse  querelle des bouffons. Louis xv intervient lui-même pour calmer les détracteurs et renvoie les «bouffons» en Italie.

Pierre Baurans  poète et musicien pauvre et ignoré se lie d’amitié avec Madame Favard qui lui propose de faire une traduction française tout en rimes de la sulfureuse «Servante Maîtresse». C’est cette version, donnée en 1754  salle Favard  plus tard nommée « opéra-comique » qui remporte un succès fou auprès du public parisien donnant de l’avenir aux générations futures tel Monsieur Offenbach et ses confrères du XIXème siècle.

  Pandolphe, vieux garçon naïf est las de la tyrannie domestique de sa jolie servante Zerbine qui agit en véritable maîtresse de maison.

Après avoir attendu vainement son chocolat, il songe à se débarrasser de Zerbine et demande à son valet Scapin de lui trouver une épouse, même laide, pourvu qu’elle soit soumise.

Zerbine sait que son maître a un faible pour elle. Elle décide alors, avec la complicité de Scapin de recourir à un stratagème qui la rendra définitivement Maîtresse et plus jamais servante…

On retrouve là, les rôles de prédilection d’un Molière au temps de Louis XIV où les valets et soubrettes se jouent de leur maîtres avec bon sens et facéties.

Cette œuvre pleine d’énergie et de génie mélodique, illustre la jeunesse et la gaité fougueuse de Pergolèse. Atteint de la tuberculose, il se retirera au monastère de Pouzzole où il écrira ce magnifique «Stabat Mater» œuvre musicale religieuse pour soprano, alto solo, et chœurs de femmes ou d’enfants.

 

Le Stabat Mater est une pièce en douze parties est une méditation sur la souffrance de la Vierge Marie.

 

Œuvre sacrée d’une grande profondeur, elle est prévue pour voix et souvent interprétée par un chœur d’enfants. Ce chef d’œuvre écrit par Pergolèse deux mois avant sa mort, sera donnée intégralement avec le chœur des classes à horaires aménagées du collège Baudoux, et l’ensemble instrumental baroque du Conservatoire.

Programmation annuelle :

 Le programme de la Saison Musicale 2016 est disponible : 

-en téléchargement : pdf

-par concerts Prestige : Prestige

-par concerts Ile de Lumière : IDL

Saison PRESTIGE : réservation des Abonnements et Places de Concerts :

Saison ÎLE DE LUMIÈRE : réservation des Places de Concerts :

Extraits de la saison 2016

ATTENTION : 

En 2016, application de nouveaux tarifs d'inscription pour la musique et la danse.

Consulter les tarifs

 

Pour télécharger la plaquette de la saison complète 2016, cliquez ici

Retrouvez-nous sur :