Contenu des études

Préambule

Le contenu des études décrit ci-après devra permettre l’apparition de formateurs spécialisés, en particulier dans le domaine des musiques actuelles, l’émergence de ressources humaines spécifiques dans le cadre d’un projet de formation de formateurs.

Une des missions principales du Conservatoire de Musique est de proposer des formations diplômantes, il est bien entendu que ce rôle prépondérant ne lui confère aucun pouvoir de création d’emploi, ni dans ses locaux, ni sur le territoire.

I - Une Formation Qualifiante

Le CMNC (établissement classé Ecole Nationale de Musique), sous tutelle de la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et du Spectacle du Ministère de la Culture, se donne pour mission de former des musiciens intervenants capables d’animer des centres d’initiation à la musique, de conseiller des jeunes désireux de pratiquer les musiques actuelles ou d’intervenir pour des organismes constitués auprès des collectivités locales.

À l’issue d’une formation de trois années, donnée dans les locaux du CMNC à Nouméa, il est proposé l’obtention d’un Certificat de Musicien Intervenant Territorial.

Le CMIT valide des compétences musicales et pédagogiques dans les disciplines des musiques actuelles. Cette qualification est de niveaux IV.

L’ensemble des enseignements fait l’objet d’une évaluation continue et d’une évaluation terminale comptant chacune pour 50% de la note finale.

 

 

II – Inscription

 

Une commission de recevabilité des candidatures est constituée au CMNC. Elle comprend, le Directeur, le représentant de l’Etat chargé de mission aux affaires culturelles, les professeurs dédiés à cette formation.

 

Elle examine les dossiers de candidatures constitués d’un questionnaire à remplir sur le parcours musical du candidat et de toutes les pièces annexes qui peuvent être jointes :

 

- Recommandations des lieux d’activités musicales ou d’associations liées à l’enseignement musical, notamment de partenaires liés à cette formation par convention, comme l’Association de Formation des Musiciens Intervenants ;

 

- Pièces personnelles preuves d’actions artistiques ;

 

- Cassettes audio, CD, supports sonores et vidéo.

À l’issue de l’étude du dossier et d’un entretien avec le candidat, la commission prononce les admissions à cette formation.

 

III - Les Enseignements

 

Les enseignements s’organisent autour de modules

1. Formation Musicale (contrôle continu + épreuve finale)

2. Pratique Individuelle (contrôle continu + épreuve finale)

3. Pratique Vocale (contrôle continu + épreuve finale)

4. Pratique Collective (contrôle continu + épreuve finale)

5. Pédagogie (contrôle continu + épreuve finale)

6. Culture Générale, Harmonie, Analyse, Nouvelles technologies (contrôle continu)

 

Formation musicale

- Étude de la lecture (clé de Sol et Fa), Rythmes

- Travail de l’oreille : Intervalles, Ecoute, Improvisation

- Connaissance des tonalités

- Théorie des accords

 

Pratique Instrumentale

Au choix : Clavier, Guitare, Batterie, Guitare Basse, Voix

 

Pratique Vocale

- Accompagnement et arrangement de chansons pour une ou plusieurs voix

- Technique vocale

 

Pratique Collective

- Constitution de groupes

- Travail sur les pratiques d’ensemble

- L’équilibre, la matière sonore

- La création

 

Culture générale

- Histoire des musiques actuelles

- Condensés d’histoire de la musique savante

- Histoire du jazz

- Musiques du monde

 

Harmonie, Analyse

- Harmonisation gammes majeures et mineures

- Substitutions, Voicing

- Analyse de grilles d’accords

Nouvelles technologies

- Initiation à l’informatique musicale

- Traitement de son

- Les machines

- Internet

 

Pédagogie

- cours de pédagogie fondamentale

- tutorat

 

L’enseignement de la pédagogie proposé sous la forme de tutorat :

Les étudiants se verront proposer des analyses de leur enseignement en situation ; soit dans leur lieu habituel d’intervention, soit dans une autre situation. Les enseignements dispensés seront suivis par l’un des professeurs, tuteur, ou par une structure relais de type associatif ou non, lié au Conservatoire par convention, qui seront en charge de corriger et de proposer des solutions aux problèmes pédagogiques rencontrés. Les tutorats sont mis en place en troisième année d’études.

Des entretiens avec le tuteur auront lieu durant cette dernière années d’étude pour aborder les sujets ayant trait à la communication, la transmission des messages, les codages et décodages et la structuration de l’enfant.

 

 

Stages divers

Pendant la durée des études, des stages nécessaires aux connaissances spécialisées seront proposés : Master class, Stages MAC, Musique traditionnelle.

 

 

IV – Organisation

 

L’organisation hebdomadaire des modules pour les trois années se déroulera comme suit :

La formation musicale aura lieu par demi groupe, sur les trois années de 11 H à 16 H pour les six semestres.

Les cours individuels auront lieu à partir de 16 h 30 jusqu’à 18 h, sur les six semestres.

La pratique vocale, les nouvelles technologies, la culture générale et l’harmonie s’organiseront sur les trois premiers semestres de 11 h à 16 h. Ces trois modules feront l’objet d’évaluation anticipée au milieu de la seconde année

La pédagogie et la pratique collectives s’organiseront sur les trois derniers semestres.

 

V – Evaluation

 

L’évaluation des étudiants se fera dans deux contextes :

 

1. Le contrôle continu (avec passage des modules harmonie, Culture générale, nouvelles technologies au milieu de la deuxième année).

 

2. Les épreuves terminales

 

Le contrôle continu est communiqué de façon semestrielle. Une grille de compétences, établies autour de l’assiduité, du travail personnel, de la motivation, des acquisitions techniques, du sens artistique est remplie par l’ensemble de l’équipe pédagogique en charge de la formation. Elle est visée par le directeur du CMNC.

 

Une note supérieure à 10 entraîne le passage dans l’année supérieure, de 6 à 10 une possibilité de redoublement. La moyenne des notes des trois années compte pour 50% de la note terminale.

 

À l’issue de la troisième année, un examen constitué de trois épreuves terminales a lieu devant un jury constitué par le directeur du CMNC, il est formé par :

 

- Le directeur du CMNC ou son représentant président

- Un représentant du ministère de la culture

- Un représentant du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

- Un professeur appartenant a l’équipe de formateurs,

- Un professeur du CMNC. extérieur à cette équipe,

- Une personnalité appartenant au monde musical

- Un représentant des structures relais pédagogique (A.F.M.I)

 

VI - Les épreuves finales porteront sur :

 

1. La culture musicale (à huit clos)

 

• Lecture de partitions de moyenne difficulté

• Perception auditive

• Culture des courants musicaux

• Théorie

 

2. La production Musicale

 

• Production Individuelle : Durée 10 minutes. Cette épreuve, ouverte au public, permet d’entendre les étudiants dans un programme de dix minutes, libres, portant un morceau imposé et un morceau au choix ou une création.

 

• Production collective : Durée 10 minutes. Cette épreuve, ouverte au public, permet d’entendre les étudiants dans un programme de dix minutes, libres, portant un morceau imposé et un morceau au choix ou une création.

 

3. La mise en situation pédagogique (a huit clos) :

 

Durée 30 minutes. L’étudiant, placé devant un groupe cobaye de jeunes musiciens est chargé de faire travailler l’ensemble, avec le choix d’une pratique instrumentale d’ensemble ou une pratique vocale d’ensemble. L’évaluation se fera sur la qualité des conseils, la lisibilité du cours, la proposition d’objectifs et de méthodes de travail.

 

Un entretien de dix minutes devant l’ensemble du jury finalisera cette épreuve.

 

Les trois notes, de mêmes coefficients, comptent pour 50% dans la note terminale.

 

Les étudiants ayant acquis une note supérieure à 10/20 se voient attribuer le Certificat de Musicien intervenant territorial

 

 

 

Retrouvez-nous sur :